Drapeau de table Japon, mini drapeau - 10 x 15 cm

5,95 €
plus frais de livraison
incl. TVA
disponible en stock
Délai de livraison 2 - 5 jours ouvrés
Réf.: 3269

Drapeau de table Japon, mini drapeau - 10 x 15 cm - Détails

Nos drapeaux de table du Japon sont faits en polyester résistant. Le socle et le mât du drapeau de table sont en plastique noir. Le mât est long d'env. 25 cm. Avec le support, la hauteur totale est d'env. 30 cm. Le drapeau du Japon mesure quant à lui 10x15 cm.
Nos drapeaux de table du Japon sont parfaits pour la décoration de toutes sortes d'événements ou pour donner à un bureau une touche personnelle.

Détails supplémentaires sur le drapeau de table:

Dimensions: 10 x 15 cm (drapeau), hauteur : 30 cm (socle et mât compris)
Sérigraphie aux couleurs éclatantes.
Le drapeau de table du Japon est livré avec un mât et un socle. Assemblage facile.

Si vous souhaitez acheter des drapeaux de table du Japon, veuillez cliquer sur le bouton vert "Ajouter au panier"!

Faites vos achats de drapeaux de table sur Maison-des-Drapeaux.com en toute confiance.
Maison-des-Drapeaux - Votre boutique en ligne de drapeaux de table.

Drapeau Japon - Description du drapeau

Un cercle rouge en position centrale sur un arrière-plan blanc, tel est le drapeau national japonais.

Il s'agit en fait de l'image réfléchie du soleil, ce qui explique son nom japonais « Nisshōki », qui veut dire en substance « drapeau portant l'emblème du soleil ».

Le drapeau japonais est cependant mieux connu sous le nom d'Hinomaru (disque solaire). Il fut adopté pour la première fois le 5 aout 1854, même s'il ne fut reconnu comme drapeau national du Japon que 45 ans plus tard, le 13 aout. Auparavant, il n'était utilisé officiellement que sur mer.

Lors de l'adoption du drapeau japonais en 1999, ses proportions passèrent de 7:10 à 2:3. Son histoire est longue, le motif du soleil venant des daimyos (seigneurs) et des samurais japonais, qui l'auraient utilisé dès 701. Le plus ancien drapeau du Japon à avoir été conservé daterait, selon une légende, du XIe siècle. Il se trouve dans le temple Unpō-ji à Kōshū.