Serre-poignet / bracelet éponge tennis Algerie, pack de 2 - 7 x 8 cm

6,95 €
plus frais de livraison
incl. TVA
disponible en stock
Délai de livraison 1 - 5 jours ouvrés
Réf.: 14496

Serre-poignet / bracelet éponge tennis Algerie, pack de 2 - 7 x 8 cm - Détails

Nos serre-poignets de l'Algérie sont parfaits pour les sportifs désireux d'emmener leur drapeau avec eux sur le terrain. En tissu éponge, le serre-poignet de l'Algérie est très confortable et absorbe parfaitement la sueur sur votre visage. Avec son design branché, le serre-poignet est de plus un véritable accessoire de mode! Étirable, il s'adapte facilement à votre poignet.

Détails supplémentaires sur le serre-poignet éponge:

  • Dimensions: env. 7 x 8 cm (taille unique)

  • 80% Coton, 15% Polyamide, 5% Élasthanne
    Broderie: 100% Viscose

  • Neuf et dans son emballage d'origine

  • Lavage à la main


Si vous souhaitez acheter un serre-poignet éponge de l'Algérie, veuillez cliquer sur le bouton vert "Ajouter au panier"!

Faites vos achats de serre-poignet éponge sur Maison-des-Drapeaux.com en toute confiance.
Maison-des-Drapeaux - Votre spécialiste en vente de serre-poignets éponge.

Drapeau Algerie - Description du drapeau

Le drapeau de l'Algérie se compose d'une moitié verte et d'une moitié blanche séparées verticalement. Au centre du drapeau algérien, on peut voir le croissant et l'étoile à cinq branches, qui sont une représentation de l'Islam.

Ces symboles ont certes une origine préislamique, mais leur utilisation depuis des siècles par des États islamiques leur a fait prendre cette signification. Le drapeau algérien correspond au drapeau du Front de Libération nationale (FLN), un mouvement de libération de l'Algérie dans les années 50, encore actif aujourd'hui en tant que parti.

L'Algérie fut une colonie française pendant plus de 130 ans, jusqu'à ce que le FLN mène les Algériens à l'indépendance, remportée le 5 juillet 1962. Deux jours plus tôt, le drapeau avait déjà été officiellement adopté.

Lors des combats pour la liberté, environ 350 000 Algériens moururent, si l'on en croit les sources françaises, et pas loin de 1,5 million selon les sources algériennes.

Le 1er novembre et le 5 juillet ont été instaurés comme jours fériés en Algérie, commémorant ainsi aussi bien le début que la fin de la Révolution.