Drapeau Malte - 90 x 150 cm

12,95 €
plus frais de livraison
incl. TVA
disponible en stock
Délai de livraison 1 - 5 jours ouvrés
Réf.: 318

Drapeau Malte - 90 x 150 cm - Détails

Nos drapeaux de Malte sont faits en polyester résistant. Les coutures du drapeau de Malte sont renforcées et les bords sont doubles.

Deux trous avec œillets métalliques sont aménagés pour suspendre le drapeau maltais.

Deux trous avec oeillets métalliques pour suspendre le drapeau.          Les coutures sont renforcées et les bords sont doubles.

Détails supplémentaires sur ce drapeau:

Dimensions: 90 x 150 cm
Sérigraphie aux couleurs éclatantes.
Neuf et dans son emballage d'origine.

Si vous souhaitez acheter un drapeau de Malte, veuillez cliquer sur le bouton vert "Ajouter au panier"!

Faites vos achats de drapeaux sur Maison-des-Drapeaux.com en toute confiance.
Maison-des-Drapeaux - Votre spécialiste en vente de drapeaux et pavillons.

Drapeau Malte - Description du drapeau

Le drapeau de Malte, qui fut pour la première fois officiellement adopté le 21 septembre 1964, après l'indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne, est divisé verticalement en deux parties de même taille.

La moitié la plus proche de la hampe est blanche, tandis que l'autre est rouge. Selon la légende, les couleurs du drapeau maltais ont été assignées par Roger Ier de Sicile, que les Maltais ont soutenu lors du combat contre les Arabes en 1090. Mais il est plus vraisemblable que les couleurs du drapeau maltais viennent de l'ordre souverain de Malte, qui possède un drapeau avec une croix blanche sur fond rouge.

Dans le coin supérieur gauche, on peut voir la croix de saint Georges bordée de rouge. Par cette croix, à l'origine présentée sur un fond bleu, la Grande-Bretagne souhaitait distinguer les Maltais pour avoir résisté aux attaques aériennes nazies lors de la seconde guerre mondiale. Le champ bleu qui apparaissait sous la croix du drapeau de Malte fut supprimé lorsque le pays devint indépendant, mais le fait qu'il y ait sur le drapeau cette décoration de la part d'un pays étranger est toujours aujourd'hui sujet à controverse.